Comment vérifier l’usure de vos pneus?

À l’approche du printemps, plusieurs propriétaires de véhicules se demandent si leurs pneus remisés depuis quelques mois sont encore bons pour un autre été et, parallèlement, si leurs pneus d’hiver seront assez performants pour la prochaine saison froide. Étant donné que des pneus en excellente condition sont essentiels pour rouler en toute sécurité beau temps, mauvais temps, l’équipe d’Auto Value vous a préparé cet article!

Causes de l’usure des pneus

D’emblée, retenez que ce n’est pas parce que vos pneus sont « jeunes » qu’ils sont à l’abri de l’usure. En effet, plusieurs facteurs peuvent contribuer à leur détérioration prématurée, notamment :

• Le nombre de kilomètres que vous parcourez;
• L’état des routes sur lesquelles vous circulez (ex. : nids-de-poule, bosses, gravier);
• Les conditions d’entreposage;
• Vos habitudes de conduite (ex. : freinages fréquents ou brusques);
• Une pression d’air inadéquate;
• Une mauvaise installation des pneus sur les jantes.

3 éléments à vérifier

Pour avoir une idée assez précise du degré d’usure de vos pneus, vous devez porter attention aux 3 éléments suivants :

1. L’âge de vos pneus

Les pneus de plus de 5 ans doivent généralement être remplacés, car leur caoutchouc s’assèche et se fissure au fil du temps, ce qui nuit à leur adhérence. Vous ignorez l’année de fabrication de vos pneus? Repérez simplement le code DOT à 4 chiffres sur le flanc du pneu. Les 2 premiers chiffres correspondent à la semaine de fabrication et les 2 derniers, à l’année. Ainsi, si vous voyez le code 1117, cela signifie que le pneu a été fabriqué la 11e semaine de 2017.

2. L’épaisseur de la bande de roulement

L’adhérence à la chaussée est primordiale pour une conduite sécuritaire. Par conséquent, rouler avec des pneus lisses (ou « sur la fesse », en bon québécois) est extrêmement dangereux : ceux-ci allongent vos distances de freinage, favorisent l’aquaplanage… et sont illégaux!

CAA-Québec estime que la profondeur idéale de la bande de roulement devrait être égale ou supérieure à 6/32e de pouce. Or, au Québec, la loi tolère jusqu’à 2/32e, ce que nous considérons comme risqué chez Auto Value. Pour calculer l’épaisseur de la bande, utilisez une jauge de profondeur standard ou numérique et prenez plusieurs mesures de chaque pneu. Le chiffre le plus bas est celui que vous devez retenir.

3. Les signes d’usure inégale

Les pneus mal installés ou inadéquatement gonflés, par exemple, ont tendance à s’user inégalement. C’est aussi le cas lorsque la suspension est défectueuse ou que le parallélisme des roues est anormal. Observez donc attentivement chacun de vos pneus pour vérifier si leur usure est uniforme ou si elle présente des caractéristiques marquées (ex. : uniquement au centre ou sur les extrémités).

Votre inspection a révélé certains signes d’usure? Prenez rendez-vous chez Auto Value!

Le service fait la différence. Nous l’avons compris!